Donnez des mots aux maux et l’on devient plus fort

Des maux, des tracas, des problèmes insurmontables seront notre lot quotidien. La vie n’est riche que de vos expériences et de paliers insurmontables, qu’un jour vous dépasserez. Et si ces expériences étaient riches de votre personnalité, de votre essence de vie, et si au lieu de les mettre au fond de votre poche, on les magnifiait pour leurs rendre la première place et enfin vivre le « qui je suis ».

Cette statuette en photo, avec le temps, les variations de températures ou d’humeurs, les nombreux voyages qu’elle à fait pour arriver chez nous, l’extraction de son pays d’origine, de l’homme ou de la femme extraordinaire qui l’a sculpté, à connue des expériences pas faciles, oui je vous rappelle que le bois est vivant.

Mon Mari, un jour dans une brocante est tombé nez à nez avec elle, il avait besoin d’orner son nouveau cabinet de shiatsu. Mais c’était un lien plus fort, à l’époque elle était fendue, terne, petite et il lui manquait … son essence, mais, car il y a toujours un mais, elle lui parlait.

Et puis un jour, pendant le premier confinement, j’étais en train de travailler un ancien miroir de ma Mère décédée, avec du mal aussi à m’en remettre. J’essayais de lui rendre de sa superbe avec des feuilles d’or. Ce travail m’a beaucoup fait réfléchir. Travailler de ces mains permet aux pensées de ce concentrer sur le « geste » !

Cette statuette toute terne dans la salle de shiatsu, et si… et si j’essayais, un truc dingue, faire de cette énorme fracture en plein milieu qui est triste, d’en faire l’atout majeur.

J’ai comblé la fracture, et j’ai apposé de la feuille d’or. C’était un travail très difficile pour moi, et j’y ai mis tout mon coeur, et toute ma peine, cette tristesse qui ne me quittait pas, pour faire en sorte que cette statuette reprenne sa superbe et me donner la chance de me reconstruire.

Nous avons tous, nos moments de « … de vie ». Et si nous en parlions 🙂