RPS, burn-out, harcèlement…

Aucune entreprises n’est à l’abri d’un Collaborateur en souffrance, malheureusement.

Cette souffrance s’insinue dans le temps, elle est sournoise, même la Personne ne s’en aperçoit pas, et elle sera la dernière à s’en apercevoir.

Vous êtes responsable de vos équipes. Si vous n’alertez pas, il y a de fortes probabilités que la situation devienne impossible à vivre et surtout à gérer.

On parle de mal-être = le mal à l’être. Aucune organisation ne devrait cautionner cet état de fait.

Pour détecter les Collaborateurs en difficulté, plusieurs signes peuvent alerter les Managers.

Les signes émotionnels : angoisse, irritabilité, apathie, dépréciation de soi-même, tristesse, hyperémotivité.

Les signes physiques : troubles du sommeil, de la mémoire, alimentaire, mal de dos, fatigue, problèmes digestifs.

Si cela est pris à temps un coaching pourra vous permettre de repartir du bon pied. Rencontrons-nous afin d’en discuter.

Les Managers qui reprennent des services avec des Collaborateurs en souffrance, devront eux aussi apprendre à manager différemment.

Parlons-en, en toute confidentialité.